Last updated on

La journée d'un utilisateur de PayFit et d'un non utilisateur ne se déroule pas de la même manière !

Confession d’un chef d’entreprise

On est mardi 31 mai, il ne s’arrête plus de pleuvoir depuis 1 semaine, tous les matchs de Roland Garros sont annulés, Federer ne joue même pas… et je dois payer mes employés ! C’est parti pour une petite nocturne !

Je commence par regrouper les requêtes de mes employés. 54 mails plus tard j’ai la liste des congés, RTT et heures supplémentaires de chacun. Super !

Il va falloir maintenant rentrer chaque donnée dans le bon champ en vérifiant que ce sont les bons taux qui s’appliquent et que les modifications d’une énième réforme ont bien été prises en compte.

Et pour les nouveaux employés recrutés en mai ? Partons à la recherche de leur contrat de travail pour récupérer toutes leurs données personnelles. Est-ce que j’ai bien leur RIB ?

Passons aux déclarations sociales. URSSAF, retraite, les DPAE du mois suivant, ce Solde de tout compte qu’il me faut depuis 2 semaines.

3 heures plus tard, les ordres de virements sont enfin envoyés à la banque et les fiches de paies imprimées et prêtes à être envoyées demain matin ! Je peux enfin rentrer me coucher.

Confession d’un autre chef d’entreprise

On est mardi 31 mai, il ne s’arrête plus de pleuvoir depuis 1 semaine, tous les matchs de Roland Garros sont annulés, Federer ne joue même pas et je dois payer mes employés ! “Allô ? Oui pas de problème, je peux être là pour la fin du match si la pluie cesse.” Connectons-nous sur PayFit.

Le calcul des congés est déjà fait - mes employés avaient fait leur demande directement en ligne.

Les déclarations sociales sont automatiquement transmises. Les bulletins de paie seront envoyés par mail aux employés ce soir et j’ai plus qu’à transférer l’ordre de virement reçu par mail à la banque. C’est magique.

En route pour Roland !

Auteure

Margaux Lajouanie

Brand director @PayFit

Tags