Onboarding d'un nouveau collaborateur : la checklist gratuite

Édité le

Réussir son onboarding

Nous vous mettons à disposition dans cet article la To Do incontournable d'un onboarding réussi ! A utiliser sans modération dès qu’un nouveau salarié rejoint votre équipe, pour lui réserver le meilleur accueil possible.

Félicitations ! Vous venez de recruter un nouveau membre pour votre équipe de choc ! Vous avez hâte qu’il commence à travailler, mais avant, il faut s’assurer d’être aux normes niveau administratif et d'avoir réalisé l'intégralité des formalités d'embauches.

Voici la To Do à avoir sous la main dès qu’un nouveau salarié arrive, pour lui proposer un accueil digne de ce nom.

  1. Récupérer les coordonnées 
    Plusieurs informations sur votre nouvelle recrue sont à récupérer pour la gestion administrative. Les éléments impératifs sont : le numéro de sécurité sociale, l’adresse postale, la date de naissance et les coordonnées bancaires.
  2. Créer le contrat de travail
    Le contrat de travail est l’élément qui vous permettra de sceller les différents éléments comme la rémunération. La rédaction du contrat est souvent fastidieuse et nécessite une grande rigueur. Vous pouvez vous faire aider par des services spécialisés tel que LegalStart.
     
  3. Générer la DPAE
    La DPAE est à générer dans un délai de 8 jours avant l’embauche. Il faut ensuite la transmettre soit sur Net-entreprises.fr, soit la saisir en ligne via un formulaire, soit l’envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception auprès de votre Urssaf.
  4. Créer une clause de confidentialité 
    En fonction de la nature de votre activité et du poste de votre nouveau collaborateur, il est parfois nécessaire de mettre en place une clause de confidentialité. Elle peut être inscrite directement dans le contrat de travail. Cette clause ne peut avoir comme effet de constituer une interdiction générale.
     
  5. Proposer la mutuelle d’entreprise
    Vous pouvez ’imprimer le Bulletin Individuel d’Affiliation à remplir par l’employé pour l’adhésion à la prévoyance et lui envoyer le lien nécessaire pour l’inscription à la mutuelle.
     
  6. Demander les justificatifs
    Plusieurs justificatifs sont parfois à fournir pour assurer les processus administratifs comme les remboursements. Par exemple, si le remboursement des transports en commun est présent dans votre contrat, vous devez demander la facture mensuelle indiquant le montant.

Et voilà, votre employé est prêt pour rejoindre l’aventure !

Profitez de cette checklist pour effectuer tous vos onboardings avec brio !

Et pour en savoir plus sur les bonnes pratiques à adopter lors de l'arrivée d'un nouveau collaborateur, découvrez notre module dédié !

Auteure

PayFit

Margaux Lajouanie

Brand director @PayFit

Vous aimerez aussi

Référent harcèlement du CSE : désignation, missions et pouvoirs

Votre CSE doit-il nommer un référent harcèlement ? Comment le désigner ? Quelles sont ses missions ? De quels moyens dispose-t-il ? Payfit fait le point.

Élection du CSE : organisation, règles et calendrier

Vous devez organiser les élections du CSE au sein de votre entreprise ? Quelles formalités devez vous prévoir ? Quel est le calendrier à suivre ? Payfit fait le point.

Démission d’un membre du CSE : quelles sont les règles ?

Que faire en cas de démission d’un membre du cse ? Quelles sont les règles à respecter ? PayFit vous explique.

Avec votre café chaque semaine
PayFit