Le représentant de proximité (RPX)

Édité le

Le paysage de la représentation du personnel dans l’entreprise a largement été modifié par les ordonnances dites “Macron” de 2017. Depuis cette réforme, les anciennes instances de représentation du personnel dans l’entreprise ont été fusionnées et remplacées par une instance unique : le comité social et économique (CSE).

Désormais, toutes les entreprises d’au moins 11 salariés sont tenues de mettre en place un CSE. En plus de ce comité, il est possible de mettre en place dans l’entreprise un représentant de proximité.

Qu’est-ce qu’un représentant de proximité ? Quel est son rôle dans l’entreprise ? Les représentants de proximité bénéficient-ils d'heures de délégation ? PayFit vous explique.

Sommaire

  • Représentant de proximité : définition
  • Quelles sont les modalités de mise en place du représentant de proximité ?  
  • Quel est le rôle du représentant de proximité ?
  • Comment les représentants de proximité sont-ils désignés ? 
  • Quels sont les moyens d’action du représentant de proximité ?

Représentant de proximité : définition

Le représentant de proximité n’est pas défini par le code du travail.

Le Ministère du travail définit le représentant de proximité comme un représentant du personnel intervenant dans un champ de compétence plus restreint que celui du CSE d’établissement ou que celui du CSE qui l’a désigné (Le CSE en 117 Questions-Réponses, Ministère du travail).

Le représentant de proximité n’est pas une instance de représentation du personnel. Il est mis en place de façon facultative dans les entreprises par voie d’accord collectif. Cette absence de définition légale permet de créer un représentant de proximité adapté aux besoins de l’entreprise. 

Attention, il est important de ne pas confondre le représentant de proximité avec l’ancien délégué du personnel (DP). 

Quelles sont les modalités de mise en place du représentant de proximité ?  

Les représentants de proximité sont mis en place par voie d’accord d’entreprise majoritaire. Cet accord peut notamment définir : 

  • le nombre de représentants de proximité ;
  • les attributions des représentants de proximité, notamment en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail ;
  • les modalités de leur désignation ;
  • leurs modalités de fonctionnement, notamment le nombre d'heures de délégation des représentants de proximité pour exercer leurs attributions.

Précisions - Les représentants de proximité ne peuvent pas être mis en place par un accord entre le comité social et économique (CSE) et l’employeur.

Quel est le rôle du représentant de proximité ?

Le rôle du représentant de proximité au CSE dépendra des attributions et des missions prévues par l’accord d’entreprise. 

Dans la pratique, les représentants de proximité ont souvent un rôle important dans le traitement des réclamations individuelles dans l’entreprise.  

Le représentant de proximité peut également avoir un rôle en matière de santé, sécurité et conditions de travail. En effet, il est possible de prévoir que le représentant de proximité assiste aux réunions de la commission santé, sécurité et conditions de travail (CSSCT).

💡Bon à savoir - La CSSCT est une commission du CSE.

De même, il peut être intéressant de prévoir que les représentants de proximité assistent aux réunions de l’ensemble du comité, afin d'accompagner les titulaires dans le processus de consultation du CSE.

En résumé, le rôle du représentant de proximité est variable. Le principal enjeu étant de créer un représentant de proximité adapté aux besoins de l’entreprise. 

Comment les représentants de proximité sont-ils désignés ? 

Les représentants de proximité sont soit :

  • des membres du comité social et économique ;
  • des salariés de l'entreprise désignés par le comité social et économique.

La durée des mandats des représentants de proximité est liée à celle des membres du comité social et économique.

Concernant les modalités de désignation des représentants de proximité, elles sont prévues par l’accord d’entreprise.

Le ministère du travail précise toutefois que l’accord d’entreprise ne peut pas prévoir que les représentants de proximité sont désignés par les organisations syndicales représentatives parmi les salariés de l’entreprise. De même, l’accord ne pourra pas indiquer que les représentants de proximité sont directement élus par les salariés du périmètre d’implantation concerné (Le CSE en 117 Questions-Réponses, Ministère du travail)

💡 Bon à savoir - Les personnes représentant l’employeur dans l’entreprise ne peuvent pas être désignés comme représentant de proximité pour le CSE.

Quels sont les moyens d’action du représentant de proximité ?

Les moyens d’action du représentant de proximité varient selon le statut du représentant.

Dans le cas où les représentants de proximité sont des membres du CSE, ils bénéficient des mêmes moyens garantis aux membres du comité. En effet, l’accord fixant la mise en place des représentants de proximité peut prévoir un crédit d’heures de délégation supplémentaire pour les membres du CSE. 

À l’inverse, si l’accord ne prévoit pas d’heures de délégation pour les représentants de proximité, ces derniers sont tenus d’utiliser leurs heures de délégation de membre du CSE afin d’exercer leurs missions de représentant de proximité.

Dans le cas où les représentants de proximité ne sont pas des membres du CSE, les représentants de proximité ne bénéficient pas automatiquement des garanties prévues pour les membres du CSE. Pour attribuer des droits particuliers aux représentants de proximité non-membre du CSE, il faut le prévoir dans l’accord d’entreprise. Par exemple, l’accord peut prévoir que ces représentants de proximité bénéficient d’un crédit d'heures de délégation spécifique pour exercer leurs missions.  

Pour tout savoir sur le crédit d’heures de délégation : Les heures de délégation des membres du CSE !

Représentant de proximité : quelle protection pour ces salariés ? Les représentants de proximité sont des salariés protégés, qu’ils soient membres du CSE ou non. Ainsi, ils bénéficient d’un statut protecteur.

Auteure

PayFit

Maryam Toumirt

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Vous aimerez aussi

Déroulement de l'entretien préalable à la sanction disciplinaire : tout savoir

En quoi consiste l'entretien préalable à la sanction disciplinaire ? Quelles sont les obligations de l'employeur pour anticiper son bon déroulement ? Payfit vous explique.

Convocation à l'entretien préalable à une sanction disciplinaire : lettre et délais

Faut-il convoquer le salarié à un entretien avant de lui infliger une sanction disciplinaire ? Quels délais et formalités doit respecter l'employeur ? Payfit fait le point.

Procédure disciplinaire : ce qu’il faut savoir !

Qu’est-ce que la procédure disciplinaire ? Quelles sont les règles à respecter ? PayFit vous explique.

Avec votre café chaque semaine
PayFit